Qui suis-je ?

Bonjour bonjour !

Moi c’est Amélie. J’ai 35 ans et je partage mon logis (et parfois même ma couette et mon assiette) avec un grand Lutin de 7 ans et une Lutinette de 3 ans.

Il fut un temps lointain où mon univers était encombré de livres, sagement endormis le long des murs, à bâiller la poussière en attendant de me conter leurs aventures.

Et puis un jour, Lutin naquit. Il était beau, il était doux, il dormait (peu), il riait (à 3h du mat). Bref la vie était aussi belle que la taille de nos cernes. Tout à ce petit bonheur en couches, nous ne remarquions pas les changements subtils de notre environnement.

Alors que les livres débutaient une hibernation de plusieurs années, de nouveaux habitants squattaient chaque recoin libre. Le fourbe duplo à l’affut d’un pied nu, l’exaspérant bidule chantant aux piles inusables ou encore le gargantuesque circuit psychédélique avaient pris possession de notre maison. Bien que méfiants, nous restions conciliants car la place ne manquait pas.

Oui mais voilà. Quelques mois après la naissance de Lutinette (et sa cohorte de doudous), nous déménagions à Paris. Adieu maison, jardin, garage et placards à foison.

Cette fois-ci, c’était dit, la guerre était déclarée !

Ni une, ni deux, nous avons trié, classé, choisi, donné, vendu. Il nous resta les chouchous, les préférés, les plus beaux, les plus utilisés et puis quelques rescapés. Mais nous n’étions pas au bout de l’aventure. Noël, anniversaires, voyages, vacances revenaient régulièrement avec leur possible lot de nouveaux compagnons. Que faire ?

Chez nous, petits comme grands lutins aiment les jeux et les peluches. Alors pour en profiter au mieux sans finir étouffés, nous avons décidé d’acheter moins mais d’acheter mieux ! Ainsi, nous avons passé du temps (beaucoup) à chercher, comparer, analyser avant de choisir enfin l’heureux élu.

Ici, je vous propose de partager avec vous nos découvertes et nos idées. Il y a du jouet en bois, du jouet coup de cœur, de la peluche toute douce, des livres à gogo et des achats impulsifs (et oui ça arrive aussi!).

En espérant que peut-être d’autres lutins y trouveront leur bonheur.

Maintenant que tout est dit, je vous laisse entre les mains de mes assistants. Bonne lecture !

La troupe des assistants, impatients de montrer leurs trésors !